Soldes d’hiver avancées dans 4 départements : pourquoi ?

335
Vues
soldes

Si les soldes d’hiver sont un moment très attendu des consommateurs comme des commerçants, en France, leur lancement est loin d’être uniforme. En effet, quatre départements métropolitains ont déjà déjà débutés les soldes alors que pour les autres, leur lancement officiel n’est prévu que le 11 janvier prochain.

Des soldes calqués sur nos voisins

Si les soldes permettent aux professionnels de la vente d’écouler leur stock, c’est également l’opportunité pour les particuliers de réaliser des bonnes affaires. Une période faste pour les commerçants qui est très surveillée par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes, la DGCCRF.

Ainsi, partout en France, les soldes d’hiver 2017 débuteront le 11 janvier à 8h du matin pour s’achever le 21 février. Partout ? Non, puisque les quatre départements composant la Lorraine aujourd’hui dissoute (Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle et Vosges), ont déjà commencé le 2 janvier.
Un démarrage anticipé qui a pour objectif d’éviter que les clients français ne se ruent chez nos voisins du Luxembourg et de la Belgique chez qui les soldes débutent bien plus rapidement que dans l’Hexagone.

Une mesure loin de faire l’unanimité

Sur le papier, un lancement anticipé des soldes est judicieux. D’ailleurs, cette année, celui-ci est intervenu alors que les écoliers étaient encore en vacances, ceux-ci ne reprenant au niveau national que le lendemain.

Ainsi, selon les propos recueillis par Maxi-Reductions, le président de la Fédération des commerçants de Metz, Alain Steinhoff, c’est une véritable opportunité. Selon lui, ce décalage permet aux parents d’aller faire les soldes en compagnie de leurs enfants, pour profiter des bonnes affaires. C’est tout du moins ce qu’il espère.

Pourtant, la mesure est controversée. Si les habitants les plus proches de la frontière luxembourgeoise peuvent effectivement être tentés de la chercher les bonnes affaires au Luxembourg, de nombreux commerçants lorrains mettent en doute l’efficacité de la mesure. C’est d’ailleurs le point de vue des commerçants de Nancy interrogés par RTL à Nancy. L’une d’elles expliquent qu’en plus, toutes les boutiques ne jouent pas le jeu, certaines préférant se calquer sur les dates pratiquées dans le reste du pays.
Il faut bien avouer qu’une telle dérogation intéresse surtout les boutiques de vêtements, contrairement à celles spécialisées dans les équipements de cuisine, les luminaires ou les jeux vidéo.

Enfin, pour ne rien arranger, le Luxembourg désireux de toujours débuter avant les Belges et les Français a avancé ses soldes au vendredi 30 décembre 2016.

Article précédentCrédit immobilier : les conditions 2017 sont avantageuses
Article suivantFonctionnaire : y-a t-il un intérêt à faire racheter ses crédits ?
Spécialiste du web depuis plus de 10 ans, j'ai su évoluer au gré des technologies en parcourant plusieurs domaines comme la finance, l'immobilier et l'économie. Mon parcours et mes retours d'expériences vous apporteront, je l'espère, de véritables conseils et des informations pratiques. Au plaisir de vous voir sur un prochain article ;-)
Partager