Comment réussir l’installation de volets roulants ?

117
Vues

L’installation de volets roulants au niveau des fenêtres est très pratique pour l’amélioration de l’isolation thermique et phonique de votre habitat.

Au-delà du fait que le volet roulant permet de réguler la lumière qui va pénétrer dans la pièce, on peut noter qu’il permet aussi de réduire les dépenses de chauffage la nuit durant l’hiver et protège contre les bruits du dehors ainsi que contre les diverses agressions qui peuvent provenir de l’environnement extérieur.

A moins d’être un excellent bricoleur, ne vous lancez pas seul dans la pose du volet roulant, c’est une activité relativement complexe qui nécessite de faire appel à un professionnel. Au cas où vous vous en sentiriez capable, vous trouverez dans cet article quelques indications pour vous aider à réussir l’installation de vos volets roulants.

Préparer l’installation du volet roulant

L’installation de volets roulants à Tours, Poitiers ou ailleurs nécessite une préparation. Le coffre qui contient les lames ainsi que les deux coulisses qui permettent l’enroulement des lames sont les deux principales composantes du volet roulant. Généralement, le coffret se fixe sous le linteau et les coulisses sont accrochées sur les côtés des tableaux.

Lorsque vous achetez le volet, les deux coulisses sont détachées, il va falloir de manière provisoire les fixer sur le coffre. Veillez à ce que la hauteur du volet corresponde à celle du tableau. Prévoyez derrière le coffre une position de sortie pour le passage du câble électrique.

Fixer le volet roulant

Il faut placer le volet roulant et introduire le câble. Vérifiez que le volet est bien droit et muni de votre crayon, marquez les points à percer dans la construction. Percez les points que vous avez marqués et positionnez vos chevilles.

Introduisez et serrez les vis de la coulisse gauche sans aller jusqu’au bout, assurez-vous que c’est bien droit avec un niveau puis bloquer les vis. Faites pareil avec la coulisse droite, vérifiez que les deux coulisses sont bien parallèles et symétriques.

Procéder aux raccordements électriques et à la motorisation

Il faut commencer par interrompre l’alimentation générale en électricité. Il y a deux sortes de motorisation : la motorisation à interrupteur pour lequel le boîtier d’interrupteur doit être encastré près de la fenêtre et la motorisation à émetteur radio pour lequel il faut prévoir un boîtier de dérivation à l’angle de la fenêtre. Pour finir, raccordez les câbles au tableau électrique.

Rédactrice professionnelle depuis 7 ans, je dispose d'un vivier important d'informations et d'astuces de la part de professionnels, d'entreprises et de particuliers. Je peux à ce jour parler de nombreux sujets pour proposer à mes lecteurs des articles diversifiés et de qualité.
Partager