Pourquoi l’immobilier est un bon investissement ?

16
Vues

S’il existe de nombreuses options pour sécuriser son patrimoine ou le faire fructifier, l’immobilier s’impose souvent plus volontiers à l’esprit. Il est, en tout cas, cité loin devant l’assurance vie chez près de 65 % des Français. Retour sur les arguments qui font de la pierre un choix d’investissement qui en vaut le détour.

Un patrimoine tangible sur un marché résilient

La pierre fait partie de ces valeurs refuges qui gardent la côte lorsque les conjectures secouent d’autres actifs. D’autres options comme le placement de taux ou le marché financier exposent l’investisseur aux incertitudes d’un marché volatil qui accuse du mal à absorber les fluctuations de son secteur. Celui de l’immobilier s’en sort toujours bien, faisant montre d’une résilience remarquable, permettant à ceux qui placent leur pion sur cet actif tangible d’escompter des rendements toujours appréciables dans des circonstances variées. Pour tirer au mieux parti de son investissement, il ne s’agit naturellement pas de se ruer sur la première offre qui se présente. L’idée est plutôt de voir ces conseils sur l’immobilier concernant les critères de sélection du bien à acquérir, qu’il soit dans le neuf ou destiné à la location. La qualité de l’emplacement figure en priorité dans les éléments à considérer.

Un investissement accessible même sans apport

L’autre grand atout de l’immobilier par rapport à d’autres alternatives de placement est qu’il peut se faire, même si l’on ne dispose pas de fonds spécifiques. C’est notamment le cas des personnes qui placent leur choix sur des biens ayant vocation d’être mis en location. Avec ou sans liquidités disponibles au moment d’initier le projet, les investisseurs du locatif partent toujours gagnants avec l’effet de levier où le locataire et la banque de l’emprunt financent le patrimoine. Même si de légères fluctuations des intérêts de crédit sont toujours à prévoir, l’agressivité des propositions commerciales émanant des banques en ligne joue un effet tampon, selon les sachants.

Un patrimoine qui facilite les impôts

Que vous investissiez dans le locatif, l’ancien ou le neuf, vous pourrez toujours tirer parti de l’un des dispositifs de défiscalisation mis en place par l’État. Dans le neuf, vous pourrez, par exemple, compter sur une réduction d’impôt équivalent à 11 % du montant que vous investissez, grâce au Censi-Bouvard. Ciblant les investissements dans les résidences meublées, celui-ci vous permettra de récupérer, en plus, votre TVA sous conditions. Ce bonus intervient lorsque certains services sont proposés en plus de l’hébergement proprement dit. Vous souhaitez investir dans une construction non destinée à être habitée, dans l’intention justement de la transformer en logement ? Ou bien vous achetez un bien que vous envisagez de rénover ? Les dispositifs favorisant les achats dans l’ancien ne sont pas moins intéressants. À condition que vous ayez choisi le bien dans les zones concernées et que vous projetiez de le louer après les rénovations, vous pouvez réaliser jusqu’à 21 % d’économie sur vos impôts via le dispositif Pinel ancien. D’autres options comme la loi Monuments historiques et la loi Malraux donnent accès à d’autres natures d’abattement fiscal. Certains investisseurs pourront même se voir exonérer de droits de succession.

Partager