Pratique : ce qu’il faut savoir pour payer moins d’impôts

125
Vues

Défiscaliser une partie de ses impôts grâce à un investissement dans l’univers de l’immobilier, c’est possible! Voici ce qu’il faut savoir sur cette stratégie fiscale.

Pourquoi défiscaliser ?

En recourant à la défiscalisation, on peut récupérer une partie de l’argent investi dans un projet par le biais d’un avantage fiscal. Ainsi, en matière de défiscalisation immobilière, l’investisseur bénéficie d’une réduction d’impôt qui varie en fonction de la loi concernée par ce dernier.

Le principal avantage de la défiscalisation est donc de profiter d’un abattement d’impôt qui au final correspond à un quart, voire plus de la somme investie dans la construction d’un logement. De plus, les propriétaires réalisent un acte « patriotique » étant donné qu’ils contribuent à l’élargissement du parc immobilier hexagonal, et donc à la réduction des problèmes de logement.

Quelle loi choisir ?

Pour profiter d’une réduction d’impôt, il faut disposer d’un bien à louer, et ce, tout en respectant certaines conditions. Mais quel est le dispositif le plus avantageux pour les personnes souhaitant défiscaliser ?

Il y a la loi Pinel valable jusqu’en 2021. Ce dispositif convient aux investisseurs acceptant de mettre en location leur nouveau logement durant 6, 9 ou 12 ans. Ceci en échange d’un abattement fiscal de l’ordre de 12% à 21% du montant de l’investissement locatif. Cette loi présente l’avantage d’être peu contraignante par rapport à d’autres. Il est même possible de louer le bien à ses ascendants ou ses descendants. 

La loi Cosse est un autre dispositif intéressant. Elle permet aux propriétaires de disposer d’une réduction de leurs taxes de 15% à 75% à condition de proposer un loyer réduit dans le cadre d’une location non meublée.

Si le bien à louer comporte des meubles, il faudra se tourner vers un investissement dit LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel). Ce dernier évite au propriétaire de verser la taxe sur les revenus fonciers via un système d’amortissement de son bien immobilier.

Enfin, il y a la loi Malraux, qui accorde une baisse d’impôt à ceux qui font l’acquisition d’un bien à rénover.

Rédactrice professionnelle depuis 7 ans, je dispose d’un vivier important d’informations et d’astuces de la part de professionnels, d’entreprises et de particuliers. Je peux à ce jour parler de nombreux sujets pour proposer à mes lecteurs des articles diversifiés et de qualité.

Partager