Un crédit pour acheter sa maison en Belgique

157
Vues

On a rarement les moyens de pouvoir payer en monnaie sonnante et trébuchante un bien immobilier. C'est en effet un investissement important, surtout lorsque l'on acquière de quoi loger une famille entière. Les prix sont en effet en général élevés, surtout depuis que l'économie du monde occidental a été chamboulée par les crises successives qu'a connu ce domaine. De la hausse des taux d'intérêt à l'explosion des prix des biens, maison et appartements, toutes régions confondues ou presque, investir dans la pierre est devenu onéreux et donc très engageant : on n'emprunte plus à la légère à cause de tout ce qui s'est passé.

Simuler un prêt hypothécaire

En Belgique comme ailleurs, il n'est pas aisé pour un jeune couple de s'acheter un appartement en ville ni une maison dans le milieu rural, ou bien encore d'emprunter pour acheter un commerce, un véhicule… Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il faut pouvoir montrer patte blanche aux institutions bancaires qui accordent les prêts du montant – parfois astronomique – correspondant au prix du bien immobilier en question. Pourtant si l'on est déjà propriétaire, soit que l'on a hérité d'une somme d'argent, soit que l'on a pu être légataire d'une logement, on peut se présenter dans une banque pour pouvoir demander une simulation de prêt hypothécaire en espérant que la banque acceptera cette requête.

Le prêt hypothécaire, qu'est-ce que c'est ?

Un prêt hypothécaire est un emprunt que l'on peut contracter auprès d'une banque à la seule condition que l'on est propriétaire. En effet il s'agit de mettre le bien immobilier en garantie du paiement que l'on devra réaliser au final à sa banque. Plutôt que de demander de l'argent à sa famille ou de devoir vendre sa voiture, on peut compter sur la valeur marchande du bien que l'on possède. Ensuite en fonction du marché, de la localisation de ce logement, de l'offre et de la demande dans la commune où il est situé et de l'attractivité économique de celle-ci, on peut obtenir qu'il serve à l'institution bancaire à peser dans la balance. L'engagement est simple : si l'on ne paye pas les traites de remboursement d'emprunt, la banque se servira de la valeur immobilière du bien.

Rédactrice professionnelle depuis 7 ans, je dispose d'un vivier important d'informations et d'astuces de la part de professionnels, d'entreprises et de particuliers. Je peux à ce jour parler de nombreux sujets pour proposer à mes lecteurs des articles diversifiés et de qualité.
Partager