Eviter les déperditions de chaleur avec le calorifugeage

16
Vues

En ces temps de grand froid hivernal qui a vu la neige tomber en abondance un peu partout sur le territoire et le froid sévir encore plus largement en France métropolitaine, il est de bon ton d'aborder le sujet des déperditions de chaleur. Celles-ci sont en effet au cœur des économies d'énergie, en période hivernale : une maison bien isolée conserve la chaleur produite par son circuit de chauffage domestique, à l'inverse une mauvaise isolation refroidit considérablement un habitat, la chaleur produite, si fort soit-elle, s'échappant par les interstices mal protégés. Dans le monde professionnel, la perte de la chaleur est tout aussi importante, certes pour les bureaux qui doivent être isolés convenablement, mais aussi dans le cadre de différents types de procédés de fabrication et de transformations.

Le calorifuge dans l'industrie

Le terme calorifuge est un concept peu connu du grand public, et pour cause : il concerne un ensemble de processus qui interviennent davantage dans un contexte professionnel. Lorsque l'on évoque le bâtiment ou l'industrie, on comprend petit à petit pourquoi la fait de conserver la chaleur dans une canalisation ou un autour d'un matière première en faisant intervenir le savoir-faire calorifuge est déterminant : certaines matières doivent être maintenues à une certaine température pour ne pas perdre leurs priorités, certains liquides ne doivent pas subir de refroidissement si l'on veut pouvoir les utiliser efficacement… Le froid fait se condenser certains matériaux et s'épaissir certains éléments liquides.

Les technologies du calorifugeage

Donc en fonction de leurs besoins, les entreprises font appel à différents procédés pour venir à bout de ces problèmes de modifications des attributs des éléments qui composent leurs matériaux de base ou bien leurs produits finis, du fait d'un changement de températures rédhibitoire. Les résultats d'une expérience peuvent dépendre d'un demi-degré parfois, il est donc important d'être absolument vigilants et de tout faire pour éviter un coup de froid. De plus dans l'industrie on a aujourd'hui fait de telles avancées technologiques qu'il serait dommage de subir les conséquences d'une négligence quant à la température !

Rédactrice professionnelle depuis 7 ans, je dispose d'un vivier important d'informations et d'astuces de la part de professionnels, d'entreprises et de particuliers. Je peux à ce jour parler de nombreux sujets pour proposer à mes lecteurs des articles diversifiés et de qualité.
Partager