Qui peut demander un prêt hypothécaire ?

172
Vues

Avoir un crédit hypothécaire est à la portée de tout emprunteur propriétaire d’un bien immobilier, qui souhaite obtenir de la trésorerie. Cet emprunt peut être utilisé pour satisfaire un besoin urgent de liquidité, un placement de fonds ou autres. L’hypothèque peut concerner un bien immobilier servant de résidence principale, de résidence secondaire, ou de résidence locative. Le crédit hypothécaire est un prêt qui fait l’objet d’un acte notarié. Ainsi, c’est le notaire qui, après la signature du contrat de prêt, effectue un virement du montant de la trésorerie demandée directement à l’emprunteur.

Déterminer sa capacité de remboursement

Même pour un prêt hypothécaire, l’emprunteur doit être à même de prouver qu’il peut s’acquitter de ses remboursements d’échéances sans aucune difficulté. Il doit avoir un taux d’endettement inférieur à 33 %. Pour faire le calcul, il faut commencer par additionner toutes les mensualités en cours inhérentes au crédit immobilier et aux éventuels crédits à la consommation. Ensuite, il faut faire le total des revenus imposables nets du foyer fiscal. Enfin, il faut diviser le total des mensualités par celui des revenus, pour avoir le taux d’endettement. Si le résultat s’affiche en dessous de 33 %, l’emprunteur peut s’attendre à avoir un crédit hypothécaire.

Effectuer la demande de crédit hypothécaire

Dès lors que l’emprunteur est en mesure d’apporter une garantie hypothécaire à travers son bien immobilier, il peut faire un emprunt hypothécaire. A ce titre, il doit préparer les documents qui suivent :

  • Le certificat de propriété,
  • L’estimation de la valeur établie par un spécialiste ou une agence immobilière,
  • Le contrat de crédit immobilier,
  • Le tableau d’amortissement du prêt immobilier,
  • Le relevé de ses comptes bancaires des 6 derniers mois,
  • Les 3 derniers bulletins de salaire,
  • Le dernier avis d’imposition ou la dernière déclaration de revenu si disponible,
  • La copie du contrat de mariage ou autres…

Les frais inhérents au prêt hypothécaire

Lors de la demande de prêt hypothécaire, à la somme dont l’emprunteur a besoin, il doit ajouter d’autres frais, comme les frais de courtage. Ils peuvent être négociés et peuvent atteindre les 3 à 7 % du montant du prêt. Il ne faut pas oublier les frais de dossier, de l’ordre de 1 % du montant du prêt ainsi que les frais de garantie de second rang, liés à la souscription d’une nouvelle garantie. Aussi, si le prêt immobilier sur le bien immobilier est toujours d’actualité, il est préférable de garantir le crédit hypothécaire avec une garantie de second rang de type IPPD (inscription au privilège de prêteurs de deniers). Cela évitera d’avoir à annuler la première garantie et permettra à la banque ou à l’organisme de prêt d’être servi en deuxième, en cas de défaut de paiement de la part de l’emprunteur.

Julie, 32 ans, mère de deux enfants. Je travaille dans une banque depuis 5 ans. Finance, économie et immobilier sont mes domaines de prédilections, et je suis ici pour partager avec vous conseils, infos et astuces dans sur ces sujets.
Partager