La télétransmission : une évidence pour les infirmières libérales

75
Vues

On en parle très peu, mais la télétransmission est aujourd’hui devenue le quotidien de la plupart des infirmières libérales. En effet, en seulement quelques années, la télétransmission a permis d’obtenir une véritable révolution dans les tâches administratives dans le domaine médical.

La télétransmission, une réalité pour les infirmières libérales

Bien qu’elle suscite de moins en moins de débats, il faut dire que la télétransmission est aujourd’hui, devenue une véritable réalité du quotidien pour les infirmières libérales. Aujourd’hui, les pouvoirs publics l’ont portée largement et surtout promue à travers la promotion des nombreux avantages qu’elle présente. Cependant, pour y prétendre, l’infirmière devra surtout présenter un lecteur de carte vitale. Il lui faudra aussi un logiciel de télétransmission qui permet de substituer la Feuille de Soins Electronique au document papier.

Par la suite, elles sont accompagnées par un logiciel infirmier, Albus, pour ces opérations de télétransmission. Toujours est-il que la télétransmission a fini de s’ancrer véritablement dans le travail des infirmières, un peu comme avec Izyfact. On estime en ce moment que 89% des infirmières utilisent la télétransmission de manière quotidienne et pour un taux similaire à ce qui se passe au niveau des autres professionnels libéraux.

Une technologie au service des infirmières

Pour l’année 2016, on a pu comptabiliser plus de 1.245 milliards de feuilles de soins électroniques. Ce qui représente une forte hausse par rapport à l’année 2015 et qui démontre surtout les atouts de la télétransmission. Cela permet aussi de connaitre les nombreux axes de développement. Par ailleurs, on a noté une nette hausse des demandes de remboursement électronique avec un taux de 20%. Si elle permet d’assurer la simplification des taches aux infirmières libérales, comme les autres professionnels de santé. D’ailleurs, le Ministère de la Santé envisage d’étendre la télétransmission pour les professionnels encore hésitants.

Bien choisir le logiciel de télétransmission

Aujourd’hui, c’est le logiciel Albus qui est utilisé par les infirmières pour la télétransmission. Chaque infirmière libérale qui opte pour la télétransmission aura besoin d’un lecteur de carte vitale SESAM-Vitale agréé. Ensuite, il faudra un logiciel de transmission agréé par le centre national de dépôt d’agrément. Bien entendu, Albus dispose de l’agrément nécessaire. Par la suite, il faudra disposer d’une connexion internet, mais aussi d’une Carte Professionnelle de Santé (CPS) sans laquelle il n’est jamais possible de signer les FSE. Enfin, l’infirmière va devoir déclarer un fichier patients à la Commission Nationale.

Partager